Newscolloque unesco ceds INSEEC U

L’UNESCO et le CEDS se mobilisent pour la paix en Afrique.

 

Le 2 juillet 2018, un colloque UNESCO/CEDS a réuni plus d’une dizaine de conférenciers renommés parmi eux des diplomates, cadres de haut niveau, professeurs universitaires, ainsi que plus de deux cent auditeurs qui ont activement participé aux débats.

Le colloque a présenté des idées et hypothèses au sujet de la contribution de la diplomatie à la consolidation de la paix et à la prévention des conflits en Afrique. Il a également été question de la contribution des militaires au maintien de la paix, de la manière dont l’idéologie et la culture sont capables de jeter les bases d’un comportement politique pacifique, et enfin de la manière dont l’économie peut rendre la paix objectivement nécessaire dans une région donnée.

« L’UNESCO est consciente que les femmes, la société civile et les jeunes sont plus que jamais des acteurs du changement et vecteurs de paix. C’est pourquoi nous appuyons la création des réseaux panafricains spécialisés qui agissent au quotidien pour la promotion de la culture de la paix. » M. Matoko, Sous-directeur général du Département Afrique de l’UNESCO

Cet évènement a réuni environ 400 personnes dont des diplomates, des délégués permanents des États membres africains et non-africains auprès de l’UNESCO, des intellectuels et chercheurs, des responsables politiques, des étudiants, des journalistes, des membres de la société civile et des représentants d’organisations internationales, telles que l’UNESCO et le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement).

Le colloque a bénéficié de l’apport intellectuel du corps enseignant du CEDS et de l’expertise multidisciplinaire de l’UNESCO. Il a bénéficié également de l’expertise du Réseau des institutions de recherche et de fondations pour la promotion d’une culture de la paix en Afrique.

 

Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la Stratégie opérationnelle pour la Priorité globale Afrique de l’UNESCO et dans le mandat du CEDS, visant à actualiser et à approfondir les connaissances de fonctionnaires internationaux, d’attachés militaires et de diplomates en matière de diplomatie.

 

 

#PeaceInAfrica